#Présidentielle : Interview d'une conseillère régionale et municipale, soutien de Marine Le Pen

La campagne des présidentielles a débuté, 5 principaux candidats s'affrontent à coup d'interviews, débats, visites, programme, phrases choques... Le Petit Prince va couvrir cet événement majeur de l'année et dans ce cadre nous interviewons des soutiens de chacun des candidats suivants : Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoit Hamon, Jean Luc Mélenchon

Agnès Marion, ancienne remplaçante au Lycée, est conseillère du 7ème arrondissement de Lyon et conseillère régionale et candidate aux élections législatives sur la 10 ème circonscription

1° Avec Marine Le Pen comment sera la vie des lycéens et le Lycée ?

 

La vie des lycéens ne va pas changer fondamentalement avec l’élection de Marine Le Pen à la tête de l’état ; le lycée sera plus que jamais le lieu de l’apprentissage ! Nous avons bien conscience que le lycée reste la porte d’entrée au monde adulte et qu’il doit pour cela être soutenu avec des moyens adaptés à cette mission hautement importante pour l’avenir de notre pays. Marine Le Pen souhaite renforcer le caractère inviolable de l’école en général en y imposant la laïcité mais aussi la neutralité (les enseignements sont parfois utiliser à des fin idéologiques…) et bien sûr la sécurité, bref les conditions pour que les lycéens puisent approfondir les savoirs appris au primaire et au collège et commencer à apprendre plus spécifiquement dans tel ou tel domaine pour se former à leur futur métier. L’apprentissage, aura une place de choix dans les cursus scolaires, car il est un formidable tremplin vers le monde professionnel notamment pour les métiers de l’artisanat trop décriés alors qu’ils sont une force vive de notre économie. Un mot sur l’enseignement supérieur qui est un débuché pour la majorité des lycéens. Nous souhaitons inverser la sélection par l’échec telle qu’elle existe trop souvent aujourd’hui, à une section au mérite, notamment en revalorisant le système des bourses au mérite. Nous souhaitons également défendre la modèle l’enseignement supérieur français qui passe par la complémentarité entre l’Université et les Grandes Ecoles.

 

2° Les jeunes se désintéressent de plus en plus de la politique : Quelle serait la solution ?

 

Depuis trop longtemps les politiques ont abandonné le réel exercice du pouvoir et on promit des choses qu’ils savaient pertinemment qu’ils ne pourraient tenir car ils avaient donné (par exemple à l’Union européenne) ou vendu (à des Etats étrangers ou à des financiers) les leviers permettant de l’exercer. Cette incapacité à résoudre les problèmes, car privés des outils nécessaires, a amené les responsables politiques à devenir des simples gestionnaires. C’est pourquoi les Français et notamment les jeunes se sont progressivement désintéressés de la politique ; sans parler des médias qui sont totalement inféodés aux politiques qui se partagent depuis trop longtemps le pouvoir, qui vendent une soupe bien indigeste quand les gens la compare à leur vie quotidienne. Cependant depuis quelques années, et le développement d’Internet a me semble-t-il était un élément moteur, on voit que les jeunes commence à se réapproprier la chose publiques, le sens noble de la politique. C’est est particulièrement vrai dans notre famille politique qui laisse une large place aux jeunes ! La plus jeune député et le plus jeune sénateur, élus à respectivement 24 et 26 ans appartiennent à notre famille politique et illustre à merveille ce souhait de rajeunir la classe politique et de laisser leur chance aux jeunes ! Il faut donc et cela est valables pas seulement pour les jeunes, que les politiques se réapproprient le pouvoir de montre ainsi que le vote des gens à un réel impact. En outre, Marine Le Pen veut redonner d’avantage la parole au peuple notamment par les référendums qu’ils soient « classiques » ou d’initiative populaire ; ce sera l’occasion pour les jeunes de prendre part aux débats et nous sommes convaincus que si on donne des créneaux de débats aux jeunes, ils les utiliseront !

 

3° Pouvez vous résumer rapidement la politique économique de Marine Le Pen ?

 

Quelles mesures novatrices compte elle prendre ? Les deux grands axes de la politique économique sont le retour d’un état stratège et le patriotisme économique. L’état stratège, ce n’est pas celui qui fait tout mais celui qui donne le cadre, la vision et les moyens pour que les acteurs, en l’occurrence les entreprises st surtout les PME TPE qui en ont le plus besoins, puisent donner le meilleur d’eux-mêmes ! Le protectionnisme intelligent s’inscrit dans un développent durable de la France, Il faut privilégier les produits et les services fabriqués en France afin que chaque français retrouve un emploi qui lui correspond ! Une autre caractéristique sera la priorité nationale dans les emplois. Les française seront privilégier par rapport aux étrangers pour travailler en France, comme cela existe dans de très nombreux pays (exemple en Suisse) Pour cela il faut aider els PEM TPE en baissant les charges, en baissant leur taux d’imposition, en allégeant les contraintes qui pèsent sur elles, notamment les normes souvent, il faut le dire, issues la bureaucratie bruxelloise…

 

4° Certains candidats veulent passer à la VIe République, quelle est votre avis sur ce sujet et pourquoi ?

 

Nous pensons que les instituions élaborées en son temps par le général De Gaule sont adaptées à la démocratie moderne. Bien sûr il y a des ajustements à faire et c’est précisément le but de la réforme institutionnelle que défend Marine Le Pen. Sans rentrer dans tous les détails que vous trouverez ici, ( ) les grandes idées sont une meilleure représentativité de la diversité d’opinion dans les assemblée à commencer par l’Assemblée nationale par la mise en place de la proportionnelle intégrale. Tout le monde sera ainsi représenté (ce qui nous en sommes sûr participera au regain d’intérêt pour la politique dont on parlait plus haut), et une réorganisation de notre territoire suivant le triptyque, communes départements, Etas ; les autres strates étant supprimés.

 

5° L'environnement est un sujet majeur pour les jeunes : quelles solutions concrètes Marine Le Pen compte elle apporter ?

 

L’environnement est un sujet majeur et il a longtemps été dévoyé par une vision purement idéologique de ceux qui s’étaient auto-proclamés ses défenseurs. En réalité, la défense de l’environnement est une sujet global et concerne de nombreux aspects de la politique : l’énergie bien sûr mais aussi l’industrie, le commerce mais aussi la diplomatie et la sécurité (cf. les guerres dues à des causes environnementales). Pour préserver l’environnement il est un préalable : rompre avec le modèle économique de la mondialisation sauvage que nous subissons car il repose sur un dumping social, sanitaire et environnemental. La véritable écologie commence par produire et consommer au plus près et même retraiter sur place. Par exemple, aujourd’hui les forêts françaises produisent du bois qui est envoyé en Chine pou revenir dans des meubles vendu en France ; quel impact anti-écologique sur notre planète ! C’est pour mettre fin à ce type de pratique que marine Le Pen veut mettre en place le protectionnisme intelligent dont on a parlé plus haut ! La France possède un vrai savoir-faire dans le domaine des énergies renouvelables et une véritable filière française doit soutenue ! Pas besoin que nos panneaux solaire viennent de Chine ! Par exemple, la recherche dans le biogaz ou l’hydrogène doit être soutenu avec force par les pouvoirs publics. Il en est de même pour l’agriculture, il faut consommer français, là est la première étape de la lutte pour l’environnement.

Les interviews de soutiens de Mélenchon et Macron devraient bientôt arriver

Écrire commentaire

Commentaires : 0