#Législatives Interview de Thomas Gassilloud candidat La République en Marche !

Après les interviews de candidats écolos, animalistes, nouvelle donne, divers droite... voici celle d'un soutien d'Emmanuel Macron et maire de Saint Symphorien sur coise (Monts du lyonnais). Il est candidat La République en Marche dans la 10ème circonscription du Rhône.

Thomas Gassilloud est candidat aux législatives dans la 10ème circonscription du Rhône (vaste circonscription qui comprend notamment les monts du lyonnais ou encore Saint Genis Laval) pour La République en Marche ! Il est par ailleurs maire de Saint Symphorien sur coise.

 

Source photo

1° Pourquoi soutenir Emmanuel Macron ?
Dans un contexte de crise de la représentativité des citoyens, j'ai décidé de m'inscrire dans la démarche de renouvellement du personnel politique et de ses pratiques que promeut Emmanuel Macron. Comme lui, je pense aussi que les réformes nécessaires à notre pays ne pourront être valablement menées que si chacun se libère de toute attache partisane. C’est pourquoi, libre de tout engagement partisan, j'ai fais le choix de rejoindre la majorité présidentielle.
2° Si vous êtes élu député quels seront vos principales préoccupations ?
Élu député, trois valeurs guideront mon action : proximité, disponibilité et éthique. La volonté qu'est la mienne d'être un député proche des habitants de la 10ème circonscription du Rhône m'invitera, par exemple, à proposer la création d'un comité de circonscription consultatif pour qu'il m'appuie dans mes missions. Corollaire de cette exigence de proximité, le devoir disponibilité m'obligera, lui, à suspendre mes activités professionnelles. Enfin, je m’astreindrais au respect d'une éthique intransigeante : je veillerai à être sincère, transparent et exemplaire dans l'exercice de mon activité parlementaire. 
3° Quelles seraient vos priorités au niveau de l'éducation et du lycée en particulier ?
En matière d'éducation, je crois le principal objectif est avant tout la réussite et l’épanouissement de chaque élève. Dans cet objectif, je souscris à l'idée défendue par le Président de la République que les écoles, les collèges et les lycées doivent s’organiser autour de trois grands principes : bienveillance, liberté, responsabilité. Aussi, je crois qu'une attention toute particulière doit être accordée à l’apprentissage des fondamentaux "lire, écrire, compter" dans le pré-scolaire, en maternelle et au primaire. C'est pourquoi je voterai la proposition inscrite dans le projet présidentiel visant en la division par deux les effectifs des classes de CP et de CE1 en REP et REP+. 
Concernant plus particulièrement nos lycéens, nous devons les préparer aussi bien à une insertion professionnelle rapide et réussie qu’à la poursuite d’études supérieures. Pour cela, je crois profondément aux bénéfices des dispositifs d'apprentissage ainsi qu'en la nécessité de renforcer l’accompagnement et les dispositifs d’orientation au collège et au lycée.
4° Avez vous un message à adresser aux jeunes ?
Je veux dire aux jeunes qu'ils constituent un authentique vivier d'idées et d'énergie sur lesquels les représentants de la Nation doivent savoir s'appuyer. C'est ainsi que des jeunes auront vocation à siéger au sein du comité de circonscription consultatif que j'entends créer, lorsque les sujets les concernant seront à l'ordre du jour. 
Aussi, je veux leur dire qu'ils doivent avoir foi en leur avenir. Ils ne doivent pas céder aux sirènes du populisme mais œuvrer, avec les moins jeunes, à la construction d'une France éprise de liberté, durable et humaniste. C'est cet objectif commun qui saura nous rassembler par delà nos différences d'âge
5° Pourquoi vous présentez vous ?
J'ai décidé de me présenter aux élections législatives de juin prochain car, en tant que maire d'une commune rurale, j'ai vu les blocages et les dysfonctionnements de notre système qui nous empêche d'avancer. La construction d'une maison de santé, l'ouverture d'une salle de classe ou la connexion de nos communes à l'internet sans fil est devenu un parcours du combattant. 
Ensuite, mon parcours professionnel et personnel m'ont permis d'acquérir certaines compétences que je souhaite mettre au service du plus grand nombre. En tant qu'ancien cadre du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins, je dispose de compétences dans le domaine de la défense. Mais c'est surtout en tant qu'entrepreneur dans le secteur de l'aménagement numérique du territoire que j'aurai des idées à faire valoir. 
Voilà les deux raisons qui ont motivé ma candidature : le constat de dysfonctionnements dans la mise en place des politiques publiques au niveau local et la volonté de mettre mes compétences et mes expériences au service de l'intérêt général!

Merci à Thomas Gassilloud d'avoir répondu à nos questions.

Retrouvez sur notre site les interviews d'autres candidat-e-s !

Bientôt les réponses de candidat-e-s France Insoumise et Les Républicains.

On cherche toujours des candidat-e-s PS,PCF,DLF et FN

Écrire commentaire

Commentaires : 0